Happy Galice, grands blancs d’Espagne

Bodega Paco y Lola - Cayetano Otero

Du vin sous climat Breton

A l’extrême ouest du continent Européen, bordant l’océan Atlantique se trouve une région magnifique. Une terre de presqu’îles, de vents cinglants et à la pluviométrie redoutable. Ses habitants sont de descendance Celte à la culture marinière avec une identité régionale exacerbée. Vous l’avez ? Raté, nous ne parlons pas ici de la Bretagne mais de la Galice.

La Galice est une région autonome d’Espagne située au Nord Ouest de la péninsule ibérique, jouxtant le Portugal au Nord. Outres les sempiternels stéréotypes sur l’amour des boissons alcoolisées et la qualité du climat qui pourrait y faire se sentir chez lui un Irlandais, les Galiciens se démarquent des Bretons par une chose essentielle : ils produisent du vin. Et surtout, il est bon !

El Reino de los Blancos (le Royaume des Blancs)

La Galice possède 5 Appellations d’Origine Contrôlée : Monterrei, Rías Baixas, Ribeira Sacra, O Ribeiro et Valdeorras. Nous allons nous attarder aujourd’hui sur la plus renommée d’entre elles : Rias Baixas. Pour continuer le parallèle avec la Bretagne, Rias est l’équivalent du mot Aber en Breton et désigne une baie formée par l’estuaire d’une rivière. Baixas en Galicien, Bajas en Castillan signifie basses. Cette partie de la Galice, au sud, est en effet composée de baies plates à fleur d’océan quand le Nord aux alentours de la Corogne est composé de falaises abruptes.

Le climat Atlantique extrêmement humide de la région dispose paradoxalement d’un bon ensoleillement, ces conditions sont idéales pour produire des vins blancs secs. Y sont aussi produits des vins rouges légers, moins réputés que leurs confrères Blancs. Certains s’accordent d’ailleurs pour couronner les vins de Rias Baixas comme les meilleurs vins blancs d’Espagne.

Et la petite grappe ?

L’Histoire voudrait que la vigne plantée en Galice ait été apportée par des Moines Cistériens (de la Côte-d’Or en Bourgogne) au XIIème siècle lors d’un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle. La science est, elle, moins romantique, et attribue l’origine du cépage à la Galice.

Le cépage en question est l’Albariño, présent à au moins 70% (et souvent 100%) dans tous les vins blancs produits sur l’aire d’appellation Rias Baixas. Il est aussi présent à quelques encablures de la région, dans les vignobles du nord est du Portugal.

Les raisins et grappes sont de petites tailles à peau très épaisses lui conférant une bonne résistance à certaines maladies, notamment au botrytis. Sous ce climat si singulier, il est intéressant de souligner que sa culture se réalise parfois sur pergolas (structure haute de tuteurs). Cette technique permet de mieux abriter la vigne lors des périodes pluvieuses et accélère son séchage lorsque cette dernière est mouillée.

Coup de cœur Paco & Lola

Rendez-vous à la Bodega Paco y Lola sur la cuvée P&L Prime. C’est l’une des cuvées prestiges de cette Bodéga, elle présente une jolie robe jaune pâle avec une belle brillance.
Nous avons aimé ce nez complexe sur des notes de poire, pomme acidulée et herbes aromatiques comme le basilic. À l’oxygénation apparaissent, des arômes de fleurs sur l’aubépine et l’acacia.
En bouche, plus de longueur que la cuvée précédente, c’est gras, plaisant avec toujours cette touche saline en final. Vous pourrez surprendre vos invités et le servir en lieu et place d’un Grand Muscadet, il a en commun un élevage sur lie.
Nous avons été séduit par son caractère et son élégance, à tester sur des poissons nobles, il a de la tenue, et sera à sa place !