Escapade en Chinon, Terre d’Éole

Val de Loire château de Chinon

C’est au cœur de la Touraine, que nous vous proposons de vous échapper et de découvrir ou redécouvrir les vins de Chinon. Non loin de la belle cité médiévale qui lui a donné son nom, l’AOC Chinon s’étend sur près de 2 360 hectares répartis sur 18 communes. Il en découle plus de 51 terroirs répertoriés par la chambre d’agriculture de l’Indre et Loire et l’INRA. Une réelle diversité qui permet de proposer des vins profondément différents, une richesse que les vignerons de cette appellation ont bien comprise.

Vive le vent

Autre élément important, le vent qui peut être totalement différent d’une année sur l’autre. Le climat étant globalement tempéré, c’est véritablement le vent qui imprime aux vins l’effet millésime. Autre bienfaiteur, son cépage, l’illustre Cabernet Franc, que nous retrouvons certes dans d’autres vignobles, comme le Bordelais, mais en Loire il s’adapte avec brio à toutes les terres de Chinon.

Le Breton

Nous le nommons d’ailleurs par ici « Breton », une belle façon de se l’approprier régionalement. Il est fin et puissant lorsqu’il côtoie les terrains graveleux et peut s’avérer vif et structuré sur des sols d’argile et de tuf. Il peut parfois partager, mais pour seulement 10% de l’assemblage, la scène avec le Cabernet Sauvignon. Très connu pour les vins rouges et rosés, Chinon peut produire des vins blancs à partir de Chenin. Il faut vraiment faire partie des initiés pour avoir la chance d’en déguster car il représente seulement 2% de la production. Déjà, Rabelais le comparait à du taffetas de soie, tout un programme me direz-vous !

Chinon toutes saisons, toutes occasions

En ce qui concerne les vins rouges, il en existe deux catégories : des vins faciles à apprécier entre copains ou des vins profonds, racés, dignes des plus grands. Sachant qu’en cave, il faut les deux afin d’avoir le vin en adéquation avec le moment, l’envie et la personne. Quoiqu’il en soit, Chinon est un vin de partage que l’on aime à déguster en toute saison. Le rosé, lui, commence à vraiment tirer son épingle du jeu, il est généralement assez souple et peu titré en alcool (12°), sa palette aromatique, sur de la rose, du pamplemousse et des petits fruits rouges, attire de nombreux adeptes durant l’été. Juste du plaisir !

Et on mange quoi avec du Chinon ?

Maintenant que vous connaissez parfaitement cette appellation pleine de charme, vous souhaitez savoir avec quoi l’accorder ? Eh bien, suivez le guide !
Avec un jeune, vous pouvez lui servir des poissons comme du rouget ou un sandre au vin rouge. De par son caractère vif, il supporte parfaitement les vinaigres et moutardes. Il s’accorde alors avec un lapin à la moutarde ou une côte de veau à la réduction de balsamique. Il s’apprécie également sur un Saint-Félicien bien crémeux ou un Crottin de Chavignol.
Avec un peu d’âge, il va aimer les plats mijotés comme le navarin d’agneau, le bœuf bourguignon, la blanquette de veau. Il s’accorde aussi avec des fromages affinés comme le Saint-Nectaire, une vieille Mimolette ou une Tomme de Savoie.

Fiche détaillée du Chinon

AOC obtenu en 1937
200 vignerons, 60 négociants et une cave coopérative
3 couleurs : 85% en rouge, 13% en rosé et 2% en blanc
94% des ventes en France et 6% à l’exportation dont la majorité aux Etats-Unis, Royaume-Uni et Belgique.

HAPPY LOVE – Notre Chinon Coup de Coeur

Fabrice Gasnier pour la passion qui l’anime et la typicité de ses vins. Il respecte ses vignes et ses terres et donne tout dans l’élaboration de ses vins. Il sélectionne avec beaucoup d’attention de magnifiques terroirs et propose pour les curieux un fameux Chinon blanc, sous le joli nom de Coteau de Sonnay. On aime la concentration des vins, la souplesse et l’élégance des tanins, la palette aromatique toute en finesse et la jolie personnalité du vigneron et de son épouse. À découvrir si l’on aime l’authenticité et la rigueur et pour le petit plus il est sous les labels Bio et Demeter.
Domaine Fabrice Gasnier, Chezelet, 37500 Cravant les Coteaux.