Champagne, en marche pour l’histoire !

Coteaux, maisons & caves de Champagne patrimoine mondial UNESCO

Une année pleine de réjouissances ! Un millésime qui, de l’avis des experts s’annonce remarquable. Une bonne nouvelle qui succède à un événement historique qui a sacré le et la Champagne.

Le 4 juillet dernier, l’euphorie consécutive à l’inscription des « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne » sur la liste prestigieuse du patrimoine mondial de l’UNESCO, battait son plein.

Cette annonce implique désormais la reconnaissance de ces lieux chargés d’histoire comme ayant une Valeur Universelle Exceptionnelle. Une expression pour signifier que l’humanité toute entière est digne d’être intéressée par ces « paysages culturels évolutifs vivants », sans équivalents dans le monde.

Retour sur l’épopée de ce vin au destin hors du commun.

Cette décision unique nous donne l’occasion d’évoquer ce terroir fascinant, ce précieux nectar, tout à la fois symbole de notre art de vivre et ambassadeur de l’élégance à la française. Une récompense pour cet effervescent et son aire d’appellation, qui s’adresse à l’ensemble des protagonistes de la filière viticole champenoise.

Berceau du Champagne, les vignobles d’Hautvilliers, d’Aÿ et Mareuil-sur-Aÿ, sont désignés comme les coteaux emblématiques et historiques. Les véritables joyaux architecturaux, les prestigieuses maisons de négociants, concentrées sur l’avenue de Champagne à Epernay, reflètent la toute puissance du négoce dans le développement du Champagne.

Saint-Nicaise, est désignée, quant à elle comme le périmètre regroupant à la fois les lieux d’approvisionnement, d’élaboration et de commercialisation du prestigieux vin où le génie champenois s’est exprimée au travers de la reconversion des anciennes crayères comme espaces de vinification et de stockage.

oute la singularité de la Champagne réside dans cet ensemble de paysages et de sites uniques façonnés par la main de l’homme et la nature.

Le processus de production spécifique du Champagne, sa double fermentation couplée au succès grandissant de l’effervescent a donc nécessité un plan d’urbanisation spécifique :

Un vaste réseau souterrain constituée des carrières de craie gallo-romaines et médiévales, des quartiers construits à proximité de voies de transports ont ainsi été pensés pour organiser au mieux la filière vinicole du Champagne et ont ainsi façonnés le terroir champenois.

Une reconnaissance et un engagement pris pour la préservation de ses paysages et sa valorisation auprès des générations futures.