Petit guide d’expressions pour briller en société

« METTRE LA TABLE » ?
Pourquoi dit-on « mettre la table » au lieu de dresser le couvert ?
S’agit-il d’une erreur de langage ?
Que nenni, au Moyen Âge, on mettait réellement la table, c’est à dire qu’on installait des tréteaux sur lesquels on posait des planches.
Depuis, nous utilisons toujours l’expression.
D'OÙ VIENT NOTRE TCHIN-TCHIN ?
Si c’est le signe de trinquer, il y a un hic ! Et oui on devrait dire plutôt tchin non ?
Sauf que l’origine n’est pas du tout contemporaine.
Et nous revenons une nouvelle fois au Moyenàge, période de l’histoire un peu noire où l’empoisonnement dans la nourriture ou dans la boisson était assez fréquent.
Ainsi pour se protéger, il était de coutume d’échanger un peu de son breuvage avec quelqu’un en tapant très fort les verres l’un contre l’autre afin que le liquide passe d’un verre à l’autre d’où le tchin-tchin.
Tchin dans un sens puis une nouvelle fois Tchin dans l’autre sens afin de bien mélanger le contenu des deux verres.
POURQUOI TROUVE-T-ON DES COUTEAUX ÀBOUT ROND ?
Il a été crée au XVIe, à la demande de Richelieu, un beau jour de l’an 1669.
Ministre de Louis XIII, le cardinal Richelieu en a eu assez que ses invités se curent les dents à table avec leur couteau à bout pointu.
Il demanda donc à son coutelier de créer des couteaux à bouts ronds pour leur faire les pieds.
Un Edit fut ensuite créé à Lille. Celui-ci imposa la fabrication de couteau à bout arrondi.
À QUAND REMONTE LE SANDWICH ?
Passionné par son jeu de cartes et ne voulant pas quitter sa table pour aller déjeuner, lord John Montagu, comte de Sandwich, son cuisinier lui prépara un en-cas : deux tartines de pain beurré avec une tranche de viande au milieu.
Cela se passait en 1762…
« ENTRE LA POIRE ET LE FROMAGE » ?
Toujours au Moyen-âge, les banquets se déroulaient dans un ordre bien précis.
On commençait par manger les rôtis sans rien boire même pas un peu d’eau.
Venaient ensuite les poires, pourquoi ce fruit me direz-vous ?
Eh bien c’était le plus répandu à cette époque et il en existait de nombreuses variétés si bien qu’elle servait à la fois de légume et de désaltérant.
Et le vin ne venait qu’au moment du fromage et ce n’était pas pour étancher sa soif mais juste pour le plaisir de le goûter.
La réalité et bien différente des scènes de banquet ou les convives s’enivraient…
POURQUOI NE DOIT-ON PAS COUPER LA SALADE AVEC UN COUTEAU ?
Et bien avant que cela s’inscrive dans le guide des bonnes manières, il s’agissait au départ de protéger l’argenterie du vinaigre qui accompagnait la salade.