Oh Pieds des Vosges – Le Muscat !

Parfums de Musc ou pas…

Ah le Muscat ! Son nom évoque aux amateurs un doux parfum de soleil, de fruit frais, de sucre, de Provence et d’Italie. Mais qui (ou quoi) se cache réellement derrière ce nom si poétique ?

Le cépage muscat tire son étymologie du mot musc, du latin muscus, provenant lui même du sanskrit muṣká et signifiant testicule. Oh ! c’est un peu osé…

On vous rassure, ce n’est pas la forme des raisins qui fait le parallèle avec le mot sanskrit mais bien les arômes musqués particuliers qu’il développe. Le musc étant originellement trouvé dans une glande abdominale de cerfs d’Asie centrale et utilisé dans la confection de parfums.

En ce qui concerne le cépage Muscat, il est originaire de Grèce, c’est d’ailleurs l’un des cépages les plus vieux du monde. Il se développe sur le pourtour du bassin méditerranéen à la même époque que la civilisation Grecque quelques siècles avant Jésus Christ. Il est alors successivement exporté et planté en Espagne, en France autour de Marseille, en Italie, en Turquie, au Liban et en Afrique du Nord. Pline l’Ancien, dans son encyclopédie ‘L’Histoire Naturelle’ le décrit sûrement sous le nom d’Apiane, littéralement qui attire les guêpes, de par la teneur en sucre de ses fruits.

Il existe plusieurs types de Muscats à travers le monde. Ils ont cependant tous cette particularité de développer des arômes musqués : touches d’ambré, de boisé, d’animal. En France le Muscat est planté sur un total de 10 200 hectares environ : 7 000 hectares plantés en Muscat à Petits Grains, 3 000 hectares en Muscat d’Alexandrie et 200 hectares plantés en Muscat Ottonel (hybride Chasselas et Muscat créé au XIXème siècle à Angers). Généralement utilisé dans l’élaboration de vins doux naturels dans le Languedoc-Roussillon et les Côtes-du-Rhône méridionales, il est aussi vinifié en vin pétillant à Die et sa fameuse clairette et en vin blanc sec en Alsace.

Un grand au pays des cigognes…

Le Muscat d’Alsace est généralement tiré d’un assemblage de Muscat à Petits Grains et de Muscat Ottonel (aussi appelé Muscat d’Alsace). Le premier ramènera des notes florales et une belle acidité quand le second s’assurera de distiller sa douceur et une certaine élégance. Ils font partie des 4 cépages blancs nobles présents en Alsace avec le Riesling, le Pinot Gris et le Gewurztraminer. Ils rentrent sous le nom unique de Muscat dans l’assemblage final de plusieurs des 51 Grands Crus Alsaciens, seuls ou en assemblage.

En Alsace, il est généralement vinifié en vin blanc sec et exprime alors tout son charme en développant des arômes de miel, de pêche, d’abricot, et de fruits exotiques.

C’est un petit domaine qui est géré par deux frères passionnés par leur terre d’Alsace. Nous avons pu déguster ce muscat qui s’avère une véritable surprise. Le nez est expressif sur le raisin frais, la violette, les épices et des notes mentholées. C’est fin et racé très représentatif d’un grand muscat. En bouche, malgré le sucre, le vin conserve de la fraicheur. Réellement le compagnon idéal de l’apéritif.