Studio Cos, l’art du détournement

J’aime à penser que les designers réussissent à nous faire réfléchir sur la relation que nous avons avec les objets du quotidien, qu’ils soient esthétiques ou fonctionnels. Il est certain qu’Antonio Cos est l’un d’entre eux. Son travail consiste à proposer, dans une société de consommation de masse, une seconde vie aux objets du quotidien. Ainsi, le designer devient un nouveau messager avec des valeurs et de l’éthique. Il ne peut plus se contenter de faire du « beau » ou de « l’utile ».

Quand le vin est bu…
La bouteille peut alors être une belle source d’inspiration avec ses lignes sensuelles et variées. Elle s’est logée au coeur de la réflexion d’Antonio Cos sur l’autoproduction et est devenue une excellente muse pour ce designer. Au fil de l’exploration visuelle (et gustative), c’est avec et grâce à la variété de ces contenants que certaines pièces sont nées. La couleur, l’épaisseur, la texture du verre sont choisis rigoureusement pour collaborer entre eux et proposer un résultat tout en poésie et en équilibre. Il est question de plein, de vide, de lignes concaves ou convexes, de hauteur et de largeur…

Ainsi, dans la série Embouteillage®, c’est dans cette approche fantaisiste et originale qu’il soigne la renaissance de la bouteille de vin. La bordelaise est détournée et la mise en valeur de ses lignes pures oppose une évidente simplicité à une diversité dans l’usage du contenant. L’objet industriel détourné a pourtant été galvaudé depuis Duchamp, mais chez Antonio Cos, plus qu’une résurrection, il prend tout son sens et se métamorphose en objet d’art, utile et esthétique. Un vrai coup de coeur ! Dans la continuité de ce travail, avec la série Déjà Vu®, Antonio Cos a élargi son champ d’action en passant par d’autres contenants en verre, non restrictifs au vin et s’ouvrant à d’autres lignes esthétiques et sculpturales. Les différentes combinaisons sont le fruit du travail de la mémoire, de l’empathie avec le matériau et de l’imagination sans limite d’un créateur. Juste étonnant !